• Voie de l'Ardenne 54, 4053 Embourg
  • Lu - Ve : 8h30 - 18h30
  • info@dentalme.be
  • +32 (0)4 332 10 20

La mâchoire inférieure est mobile, la supérieure fait partie du massif crânien et est fixe: l’articulation entre les deux s’appelle l’ATM (articulation temporo-mandibulaire). Nos ATM, situées juste devant les oreilles, sont intrinsèquement liées à l’occlusion de nos dents, càd à la façon de nos dents inférieures et supérieures s’emboîtent quand notre bouche est fermée. Pour sentir cette occlusion, il suffit d’avaler sa salive : la déglutition permet en effet une intercuspidation (emboîtement) maximale entre nos dents.

Ce couple « ATM/occlusion dentaire » peut connaître des ‘ratés’, soit à cause d’une malocclusion (dents mal positionnées, obturations trop hautes, dents usées), soit à cause d’une faiblesse de l’ATM (arthrite, par exemple), soit suite à des comportements nocifs comme le fait de grincer des dents (bruxisme), de serrer les mâchoires, ou encore à cause d’un traumatisme ou de soucis psychologiques (stress, dépression, anxiété, qui peuvent accentuer les contractures musculaires). Les troubles de l’ATM touchent 5 à 10% de la population. Ils peuvent se manifester par un inconfort, une douleur (dent, oreille, cou, épaule, tête), des bruits (craquement à la mastication, acouphènes) ou encore des soucis d’ouverture de la bouche. Ces dysfonctions peuvent être complexes car elles impliquent souvent différents facteurs : en effet, l’occlusion dentaire fait partie intégrante de la posture générale (nuque, épaules, dos, …).

Votre spécialiste dentaire pourra vous proposer une prise en charge adaptée à votre cas.

Post comment